Cummissioni di disciplina

Pà tuttu cio chi tocca à a vita di i Rossi è Bianchi
Avatar du membre
pseudo_supporter
Messages : 244
Enregistré le : 20 juin 2018
Localisation : Bastia

Si on pouvait monter en ligue 1 cette saison rien que pour les rendre fou ça serait formidable
bati2a
solu ac aiacciu
solu ac aiacciu
Messages : 12575
Enregistré le : 25 juin 2014

Leurs mépris doit nous rendre encore plus fort et plus personne doit venir gagner chez nous TERRE HOSTILE comme ils disent :ventr: :drap:
Spanke
Messages : 1121
Enregistré le : 11 août 2017

nicolu240406 a écrit :Il y a une interview de Pantaloni sur l'équipe mais je n'y ai pas accès. Appel est passé, c'est scandaleux et injuste mais faut passer à autre chose maintenant, on reviendra pas dessus
L’Equipe - Publié le lundi 30 juillet 2018 à 22:39



Olivier Pantaloni (AC Ajaccio): «C'est une décision politique»

Joint par téléphone, l'entraîneur de l'AC Ajaccio Olivier Pantaloni ne digère pas du tout l'alourdissement de sa sanction, passée de trois à six matches ferme, pour son expulsion lors du barrage face au Havre en mai dernier.

«Quelle est votre réaction à l'alourdissement de votre sanction en appel ?

Je suis scandalisé. Il faut se souvenir de ce qui s'est passé. Il y avait eu une première décision deux ou trois jours après le match, qui était une suspension de deux matches. Très vite, c'est passé à quatre, dont un avec sursis. Et là, c'est six matches ferme. Ce qui me choque, c'est la disproportion entre ce qui s'est passé sur le terrain et les sanctions qui me sont infligées. J'ai regardé à nouveau les images de la rencontre et je me souviens très bien de la situation en question: il y a un centre devant le but du Havre et Moussa Maazou au second poteau ne fait pas l'effort pour couper la trajectoire, et le Havrais Bese met le ballon en corner. De toute la rencontre, je n'avais pas dit un seul mot à l'arbitre. Il n'a pas eu à se plaindre de quoi que ce soit. Sur cette situation, par dépit, je donne un coup dans une bouteille d'eau qui est à mon pied, située à un mètre cinquante de la ligne de touche. Elle roule et rentre de 20 cm sur le terrain. Encore une fois, c'était un geste de dépit, pas un geste de réprobation d'une décision arbitrale. M. Castro (le quatrième arbitre) saute sur l'occasion pour signaler ce fait à M. Schneider (l'arbitre central) qui vient et me dit que compte-tenu du fait qu'il y a des caméras, par rapport à la vision que peuvent avoir les gens... Il ne me laisse pas parler. Il me demande d'aller en tribune. Je suis jugé sur ce fait de jeu et je prends pour ça six matches ferme. Je crois que c'est unique dans les annales...

Vous ne lui avez rien dit ?

Absolument rien. Et on le voit sur les images. Il me dit de monter dans la tribune et s'en va. Là, je lui dis que c'est ridicule de signaler ça dans un contexte pareil et je monte dans la tribune. Ça faisait plus de deux ans que je n'avais plus été sanctionné. Ça s'est bien passé toute la saison. Prendre deux matches, c'était logique à partir du moment où j'étais expulsé, mais après il y a eu une surenchère. Pour moi, comme cela a été signalé par Léon Luciani (le président de l'ACA) et Alain Orsoni (son prédécesseur), il y a un acharnement anti clubs corses. Je le dis. C'est proprement scandaleux. Ça va au-delà : c'est une décision politique. C'est l'influence des politiques qui font que les instances du football veulent frapper encore plus fort. Les politiques ont eu une influence énorme sur les décisions qui ont été prises.

«On continue à vouloir taper sur le club»

A quoi pensez-vous quand vous dites que c'est une décision politique ?

Aux interventions qu'il y a eu de la part de la ministre des Sports et du Premier ministre, quand ils ont dit qu'ils attendaient des sanctions exemplaires vis-à-vis du club. Là, la commission d'appel n'a pas pu sanctionner le club plus lourdement qu'il l'avait déjà été. Il ne restait plus que mon cas et j'ai récolté...

L'un des faits marquants de la fin du match a été le fait que vous êtes redescendu sur le terrain avant la séance des tirs au but. Cela n'a pas joué dans la décision ?

Non, parce que la sanction ne devait concerner que mon expulsion. Le fait que je suis redescendu sur le terrain est peut-être répréhensible mais cela ne doit pas entrer dans la décision finale. Quand je me suis présenté à la commission de discipline, ils ont évoqué ce moment et mon avocat a immédiatement signalé que ce n'était pas dans le rapport de l'arbitre et que je ne devais être jugé que pour ce qui y figurait. Le président de la commission a acquiescé et dit qu'ils restaient sur le coup de pied dans la bouteille.

Il y a un vrai décalage entre la perception des sanctions depuis le club et depuis l'extérieur, vous vous en rendez compte ?

Oui, mais c'est tout à fait normal ! A partir du moment où il y a eu un montage médiatique, les gens peuvent comprendre qu'on soit autant sanctionné. Mais il y a un monde entre ce qui a été rapporté et ce qui s'est passé. Quand on lit les rapports des délégués - qui ont été exemplaires - on s'aperçoit que les commissions n'en ont pas tenu compte. Les délégués ont écrit que c'était un envahissement de terrain festif à la fin du match, que 40 personnes sont entrées et que cela a duré 45 secondes. Malgré tout, les commissions ont voulu faire croire que c'était un envahissement d'un autre type. Prenez les envahissements à Sochaux ou à Grenoble : Grenoble a joué à huis clos, mais chez lui, contrairement à nous ! On se pose des questions... Aujourd'hui, on continue à vouloir taper sur le club. Quand on voit que le club fait appel, il y a un mois de cela et que la commission ne se réunit que la veille du premier match de championnat, c'est quand même assez surprenant.»
Spanke
Messages : 1121
Enregistré le : 11 août 2017

Spanke a écrit :Mais on le sait tous que la justice des instances du football pro et à 3 vitesses :

- Les "grands" qui sont tous permis. Je ne les nommerais pas vous les connaissez tous ...
- Les "petits" qui sont toujours punis mais pas de la même façon que d'autres clubs ...

et les "Corses" qui quoi qu'il arrive trinque encore et encore ...


Sinon à quoi va servir l'examen de ce soir,l'ACA avait perdu son barrage avant de le jouer, les sanctions et suspensions sont déjà tombées et le club des pleureuses repart en Ligue 2. Quoi de plus ?

:bache: :drap:

Je m'édite pour répété la façon de fonctionner des instances françaises de football ...
bati2a
solu ac aiacciu
solu ac aiacciu
Messages : 12575
Enregistré le : 25 juin 2014

Spanke a écrit :
nicolu240406 a écrit :Il y a une interview de Pantaloni sur l'équipe mais je n'y ai pas accès. Appel est passé, c'est scandaleux et injuste mais faut passer à autre chose maintenant, on reviendra pas dessus
L’Equipe - Publié le lundi 30 juillet 2018 à 22:39



Olivier Pantaloni (AC Ajaccio): «C'est une décision politique»

Joint par téléphone, l'entraîneur de l'AC Ajaccio Olivier Pantaloni ne digère pas du tout l'alourdissement de sa sanction, passée de trois à six matches ferme, pour son expulsion lors du barrage face au Havre en mai dernier.

«Quelle est votre réaction à l'alourdissement de votre sanction en appel ?

Je suis scandalisé. Il faut se souvenir de ce qui s'est passé. Il y avait eu une première décision deux ou trois jours après le match, qui était une suspension de deux matches. Très vite, c'est passé à quatre, dont un avec sursis. Et là, c'est six matches ferme. Ce qui me choque, c'est la disproportion entre ce qui s'est passé sur le terrain et les sanctions qui me sont infligées. J'ai regardé à nouveau les images de la rencontre et je me souviens très bien de la situation en question: il y a un centre devant le but du Havre et Moussa Maazou au second poteau ne fait pas l'effort pour couper la trajectoire, et le Havrais Bese met le ballon en corner. De toute la rencontre, je n'avais pas dit un seul mot à l'arbitre. Il n'a pas eu à se plaindre de quoi que ce soit. Sur cette situation, par dépit, je donne un coup dans une bouteille d'eau qui est à mon pied, située à un mètre cinquante de la ligne de touche. Elle roule et rentre de 20 cm sur le terrain. Encore une fois, c'était un geste de dépit, pas un geste de réprobation d'une décision arbitrale. M. Castro (le quatrième arbitre) saute sur l'occasion pour signaler ce fait à M. Schneider (l'arbitre central) qui vient et me dit que compte-tenu du fait qu'il y a des caméras, par rapport à la vision que peuvent avoir les gens... Il ne me laisse pas parler. Il me demande d'aller en tribune. Je suis jugé sur ce fait de jeu et je prends pour ça six matches ferme. Je crois que c'est unique dans les annales...

Vous ne lui avez rien dit ?

Absolument rien. Et on le voit sur les images. Il me dit de monter dans la tribune et s'en va. Là, je lui dis que c'est ridicule de signaler ça dans un contexte pareil et je monte dans la tribune. Ça faisait plus de deux ans que je n'avais plus été sanctionné. Ça s'est bien passé toute la saison. Prendre deux matches, c'était logique à partir du moment où j'étais expulsé, mais après il y a eu une surenchère. Pour moi, comme cela a été signalé par Léon Luciani (le président de l'ACA) et Alain Orsoni (son prédécesseur), il y a un acharnement anti clubs corses. Je le dis. C'est proprement scandaleux. Ça va au-delà : c'est une décision politique. C'est l'influence des politiques qui font que les instances du football veulent frapper encore plus fort. Les politiques ont eu une influence énorme sur les décisions qui ont été prises.

«On continue à vouloir taper sur le club»

A quoi pensez-vous quand vous dites que c'est une décision politique ?

Aux interventions qu'il y a eu de la part de la ministre des Sports et du Premier ministre, quand ils ont dit qu'ils attendaient des sanctions exemplaires vis-à-vis du club. Là, la commission d'appel n'a pas pu sanctionner le club plus lourdement qu'il l'avait déjà été. Il ne restait plus que mon cas et j'ai récolté...

L'un des faits marquants de la fin du match a été le fait que vous êtes redescendu sur le terrain avant la séance des tirs au but. Cela n'a pas joué dans la décision ?

Non, parce que la sanction ne devait concerner que mon expulsion. Le fait que je suis redescendu sur le terrain est peut-être répréhensible mais cela ne doit pas entrer dans la décision finale. Quand je me suis présenté à la commission de discipline, ils ont évoqué ce moment et mon avocat a immédiatement signalé que ce n'était pas dans le rapport de l'arbitre et que je ne devais être jugé que pour ce qui y figurait. Le président de la commission a acquiescé et dit qu'ils restaient sur le coup de pied dans la bouteille.

Il y a un vrai décalage entre la perception des sanctions depuis le club et depuis l'extérieur, vous vous en rendez compte ?

Oui, mais c'est tout à fait normal ! A partir du moment où il y a eu un montage médiatique, les gens peuvent comprendre qu'on soit autant sanctionné. Mais il y a un monde entre ce qui a été rapporté et ce qui s'est passé. Quand on lit les rapports des délégués - qui ont été exemplaires - on s'aperçoit que les commissions n'en ont pas tenu compte. Les délégués ont écrit que c'était un envahissement de terrain festif à la fin du match, que 40 personnes sont entrées et que cela a duré 45 secondes. Malgré tout, les commissions ont voulu faire croire que c'était un envahissement d'un autre type. Prenez les envahissements à Sochaux ou à Grenoble : Grenoble a joué à huis clos, mais chez lui, contrairement à nous ! On se pose des questions... Aujourd'hui, on continue à vouloir taper sur le club. Quand on voit que le club fait appel, il y a un mois de cela et que la commission ne se réunit que la veille du premier match de championnat, c'est quand même assez surprenant.»
Merci pour l'article cette haine envers nous doit nous rendre encore plus fort :drap: :drap:
Avatar du membre
Oh_Gristov
Messages : 4017
Enregistré le : 23 mai 2011

Moi franchement ça me fatigue ces histoires...on connaît la situation alors qu'on arrête de tendre le bâton, on doit être irréprochable.
"c'est fou ça, on a pris Emon plus nul que Dupont, Ravanelli plus nul qu'Emon, Bracconi plus nul que Ravanelli, a part le cuistot de l'amirauté je vois pas qui on pourra prendre maintenant comme entraîneur"
"o ghjente j'ai les plans, et même des photos des futurs aménagements intérieurs. C'est monstrueux, ça me fait penser a l'Emirates Stadium mais en plus petit bien sur"
bati2a
solu ac aiacciu
solu ac aiacciu
Messages : 12575
Enregistré le : 25 juin 2014

Oh_Gristov a écrit :Moi franchement ça me fatigue ces histoires...on connaît la situation alors qu'on arrête de tendre le bâton, on doit être irréprochable.
tendre le bâton ? :TM9
bati2a
solu ac aiacciu
solu ac aiacciu
Messages : 12575
Enregistré le : 25 juin 2014

Soutient du "FOUSS" Diawara sur twitter
MERCI :bache: :bache:
Avatar du membre
nicolu240406
Messages : 2663
Enregistré le : 18 juin 2005
Localisation : Neuchâtel - Suisse

Spanke a écrit :
nicolu240406 a écrit :Il y a une interview de Pantaloni sur l'équipe mais je n'y ai pas accès. Appel est passé, c'est scandaleux et injuste mais faut passer à autre chose maintenant, on reviendra pas dessus
L’Equipe - Publié le lundi 30 juillet 2018 à 22:39
Olivier Pantaloni (AC Ajaccio): «C'est une décision politique»
Merci Spanke !
On comprend la colère de Pantaloni....mais je le répète, je suis convaincu que si on reste en boucle sur cette histoire, on va perdre plus que ne gagner quoi que ce soit.
Avatar du membre
vince per noi
Aiacciu per sempre
Aiacciu per sempre
Messages : 8592
Enregistré le : 19 juin 2005
Localisation : Pariggi

Tout à fait, il faut passer à autres choses... on perd de l'énergie à ressasser les mêmes histoires...
INSEME VINCEREMU
Avatar du membre
Roland
Messages : 3645
Enregistré le : 05 mars 2015
Localisation : sottu Marzu

vince per noi a écrit :Tout à fait, il faut passer à autres choses... on perd de l'énergie à ressasser les mêmes histoires...
Moi au contraire, je pense qu'il faut continuer mais... en coulisses. Ne plus en parler et le jour ou la vérité éclate (si un jour elle éclate), à ce moment on balance tout !!! :roll:
lolo2aca
Messages : 671
Enregistré le : 22 sept. 2013

Si on peut le faire et qu'ils nous acceptent, pourquoi on demande pas à intégrer le championnat italien ?!!
Avatar du membre
Roland
Messages : 3645
Enregistré le : 05 mars 2015
Localisation : sottu Marzu

lolo2aca a écrit :Si on peut le faire et qu'ils nous acceptent, pourquoi on demande pas à intégrer le championnat italien ?!!
AHAHAHAHAHA !!!!! la blague !!!!!!

Remarque ça ferait bosser les compagnies maritimes pour tous les déplacements ! :TMha :TMha :TMha :TMha :TMha
lolo2aca
Messages : 671
Enregistré le : 22 sept. 2013

Roland Courbés a écrit :
lolo2aca a écrit :Si on peut le faire et qu'ils nous acceptent, pourquoi on demande pas à intégrer le championnat italien ?!!
AHAHAHAHAHA !!!!! la blague !!!!!!

Remarque ça ferait bosser les compagnies maritimes pour tous les déplacements ! :TMha :TMha :TMha :TMha :TMha
ah non je t'assure c'est pas une blague je suis sérieux
Avatar du membre
Roland
Messages : 3645
Enregistré le : 05 mars 2015
Localisation : sottu Marzu

lolo2aca a écrit :
Roland Courbés a écrit :
lolo2aca a écrit :Si on peut le faire et qu'ils nous acceptent, pourquoi on demande pas à intégrer le championnat italien ?!!
AHAHAHAHAHA !!!!! la blague !!!!!!

Remarque ça ferait bosser les compagnies maritimes pour tous les déplacements ! :TMha :TMha :TMha :TMha :TMha
ah non je t'assure c'est pas une blague je suis sérieux
Techniquement tu fais comment ?
Tu te rends compte de la complexité de la chose quand meme ?
Et puis quel intérêt pour nous ?
Répondre