17- Manuel Cabit

Répondre
Cochon-Piggly57
Messages : 70
Enregistré le : 17 août 2018

patrick2a a écrit :
Cochon-Piggly57 a écrit :
patrick2a a écrit :
Cochon-Piggly57 a écrit :Bonjour amis corses :)

Manu est sorti de l'hôpital de Reims et va commencer une période de rééducation :

https://www.20minutes.fr/sport/football ... eeducation
Merci l'ami. Est-ce qu'on en sait plus sur son état de santé? As-t-il retrouvé des sensations aux jambes?
Je n'en sait pas plus mais a priori s'il part en période de rééducation, je pense qu'il a retrouvé sa sensibilité aux jambes, ce qui serait déjà une très bonne nouvelle. A mon avis par contre il va en avoir pour plusieurs mois avant de pouvoir marcher normalement.
OK, merci. C'est sûr, il va lui falloir beaucoup de courage.
ça à l'air d'être un battant comme Udol qui après trois ruptures du ligament du genoux reviens encore au niveau, je pense qu'il peut revenir car il clame qu'il va le faire et c'est que moralement il en a dans les tripes, la volonté permet des miracles des fois :fumi2:
Cochon-Piggly57
Messages : 70
Enregistré le : 17 août 2018

Bonjour, ça fait longtemps que je ne suis pas passé, j'espère que vous allez bien :)

Je vous met un clips qui a été fait pour soutenir Manu et il se montre pour la première fois en fauteuil roulant. Il se bat et on lui souhaite de revenir au plus vite :wink:

patrick2a
Messages : 1769
Enregistré le : 22 août 2018

Salut l'ami. En effet, beau Clip, assez touchant. Ce n'est pas facile, surtout quand on a été un grand sportif, de se retrouver sur une chaise, mais il a les armes pour se battre. Courage Manuel!
Einstein a dit : " 2 choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l'univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." !!!
Cochon-Piggly57
Messages : 70
Enregistré le : 17 août 2018

Bonsoir les copains, j'espère que vous allez bien :D

Je viens vous poster une interview de Manu :

Animé notamment par sa foi chrétienne, le latéral gauche du FC Metz Manuel Cabit, paraplégique suite à un grave accident de la route en novembre 2019, affiche un moral d'acier et une volonté exceptionnelle. Il est persuadé qu'il pourra un jour marcher à nouveau et même rejouer au football.

Le 3 novembre 2019, alors qu'il venait de réussir sa première passe décisive en Ligue 1 (contre Montpellier, 2-2), niveau qu'il découvrait avec Metz, Manuel Cabit (27 ans) a été victime d'un grave accident de la route. Paraplégique, le défenseur est depuis en rééducation à Strasbourg, d'où il a accordé à L'Équipe un entretien téléphonique. Avec une seule condition, posée logiquement par son club, puisqu'il y a une procédure en cours : ne pas évoquer le nom de son équipier milieu Kévin N'Doram, qui conduisait le véhicule concerné.


Comment allez-vous, mentalement et physiquement ?

Ça avance lentement, doucement, mais ça avance. Je ressens beaucoup plus de sensations au niveau des jambes. J'ai toujours l'espoir de remarcher. (Lors du premier anniversaire de l'accident, mardi), j'ai repensé à tout ce que j'ai vécu au long de cette année. Mais cette journée n'a pas été plus difficile.

« Mon fils est mon rayon de bonheur et de soleil. C'est lui qui m'aide chaque jour à me battre »

Comment la naissance de votre fils (qui a aujourd'hui neuf mois) vous a aidé à traverser cette épreuve ?

C'est mon rayon de bonheur et de soleil ! C'est lui qui m'aide chaque jour à me battre. Il y a deux jours, je me suis acheté un verticalisateur, appareil qui permet de me mettre debout. Mon fils a alors souri en me regardant. Cela me donne encore plus d'espoir et de force pour continuer à me battre.

Comment se déroule votre rééducation dans le contexte particulier du confinement ?

Cela fait trois semaines que j'ai arrêté la rééducation à Strasbourg et dès lundi prochain, je la reprendrai en région parisienne, pour me rapprocher de ma famille. Cela me permettra aussi de voir autre chose, de changer un peu d'air, d'avoir des exercices différents.

Pouvez-vous justement décrire en quoi consistent ces exercices ?

Je travaille pour retrouver l'équilibre, surtout au niveau des abdominaux. Je bosse beaucoup le haut du corps, car j'utilise énormément les bras. Et je me suis aussi acheté un pédaleur électrique, qui permet de réapprendre à mon cerveau les mouvements de la marche.

« Après tout ce que j'ai fait comme sacrifices, ça ne peut pas s'arrêter comme ça ! »


Quelles relations particulières avez-vous pu nouer avec les kinés ou les autres patients en rééducation ?

Quand je suis arrivé, j'étais un peu réservé, mais je me suis vite mis à l'aise. J'ai rencontré un kiné supporter du FC Metz, qui m'avait vu jouer, il m'a dit de ne pas lâcher, m'a beaucoup encouragé. Et je suis resté en contact avec des jeunes, dont un était paraplégique, qui remarche. On lui a dit qu'il ne marcherait plus, et pourtant cela a été le cas. Donc ça veut dire que tout est possible, il faut juste y croire. Moi, je suis persuadé que je vais remarcher !

Votre foi chrétienne peut-elle vous aider dans ce combat ?

Bien sûr, la foi m'aide énormément. J'ai toujours été croyant et c'est ce qui va faire que je vais remarcher, puis rejouer au foot. Normalement, il y a 0 % de chances, mais vous allez voir que tout est possible avec Dieu ! Je ne sais pas combien de temps ça va prendre, mais je suis persuadé d'y arriver. Après tout ce que j'ai fait comme sacrifices pour passer du monde amateur à la L1, je me dis que cela ne peut pas s'arrêter comme ça. C'est à moi de faire en sorte de revenir, de remarcher et de revenir sur le terrain. Le meilleur reste à venir. Je bosse, je ne me prends pas la tête, j'y crois !

C'est donc bien le mental qui fait la différence ?

Hier (mardi), j'ai suivi un reportage sur une femme qui a subi un grave accident. Elle racontait que les médecins lui ont dit qu'elle ne remarcherait plus jamais. Elle ne l'a pas accepté, elle a remarché et elle a même gravi le Mont-Blanc ! Je me suis identifié à elle et je me suis dit que je pouvais remarcher et rejouer au foot. Oui, c'est vraiment le mental. J'y croirai jusqu'au bout. Je n'ai pas le choix, je ne veux pas déprimer, donc je me donne toutes les chances de pouvoir remarcher.

Avez-vous toujours été dans cette démarche de « positivité », même avant l'accident ?

Au centre de formation de Sochaux, quand on m'a dit que je ne pourrais jamais devenir pro, je ne leur ai pas dit que je le serai, mais je savais que ce serait le cas. C'est dans ma nature de positiver, mais je ne veux pas trop montrer que j'ai confiance au moi. Je bosse et je ne lâche jamais rien.

« C'est un véritable exemple pour moi »

Manuel Cabit, à propos de Kevin Anin, ex-milieu de Nice, paraplégique suite à un accident de la route

Dans le clip qu'il vous a récemment consacré, votre ami rappeur Nagazaky chante : « J'ai vu les larmes de ma maman qui a eu peur de perdre son enfant qu'elle a choyé jusqu'à maintenant et pour qui l'argent n'est que du vent ». Comment votre mère s'est-elle « habituée » à votre épreuve et que vous apporte-t-elle au quotidien ?

Avec ma mère, j'ai l'impression d'avoir rajeuni de dix ans ! J'ai l'impression qu'elle me traite comme un bébé ! Elle m'appelle dix fois par jour pour me répéter la même chose. Elle est très présente, je peux toujours compter sur elle, elle ne montre pas trop ce qu'elle ressent. C'est dur pour elle, car elle vit en Martinique et ne me voit pas souvent. Mais elle aussi a le moral et est persuadée que je vais remarcher.

Comment le milieu du foot a réagi vis-à-vis de ce qui vous est arrivé ?

J'ai reçu beaucoup de messages de joueurs dont je ne pensais pas qu'ils s'intéresseraient à moi, comme Bacary Sagna ou Florian Thauvin. Ils ont pensé à moi et continuent à prendre de mes nouvelles. Ils savent que ça aurait pu leur arriver aussi. Cela me touche beaucoup.

Et votre agent ?

Souvent, on dit que les agents ne sont là que pour profiter. Pour moi, ce n'est pas vrai. Christophe (Mongai) m'aide beaucoup, prend le temps de parler avec moi, a offert des cadeaux à mon fils. Il me donne beaucoup de conseils, alors qu'il n'était pas obligé de faire tout ça, puisqu'avec moi, en ce moment, il ne gagne rien. Je tiens à souligner son comportement, exemplaire.

Votre ami Kevin Anin (ex-milieu du Havre et de Nice) a connu un drame similaire en 2013. Comment vous aide-t-il ?

C'est un grand ami, que j'ai connu au centre de formation de Sochaux. Il portait le numéro 17 à Nice, quand il a eu son accident. Quand je suis arrivé en National (à Chambly, en 2013), j'ai pris ce numéro par rapport à lui. Deux jours après mon accident, il m'a recontacté car cela faisait un petit moment qu'on ne s'était pas parlé. Il me donne pas mal de conseils précieux. On se parle régulièrement et il a aussi toujours le moral. C'est un véritable exemple pour moi. Malgré ce qu'on vit, on continue à y croire. Dès qu'on s'appelle, on rigole ! »

L'équipe
patrick2a
Messages : 1769
Enregistré le : 22 août 2018

Merci beaucoup, Cochon-Piggly57, pour cet interview. N'hésite pas à revenir dès qu'il y a un nouvel article sur lui, ou un changement sur son état de santé. À bientôt. :wink:
Einstein a dit : " 2 choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l'univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." !!!
Avatar du membre
Roland
Messages : 3820
Enregistré le : 05 mars 2015
Localisation : sottu Marzu

patrick2a a écrit :
jeu. 05 nov. 2020 - 09:05
Merci beaucoup, Cochon-Piggly57, pour cet interview. N'hésite pas à revenir dès qu'il y a un nouvel article sur lui, ou un changement sur son état de santé. À bientôt. :wink:
Pareil que mon camarade, merci pour les news et souhaitons lui le meilleur. :)
Cochon-Piggly57
Messages : 70
Enregistré le : 17 août 2018

Roland a écrit :
jeu. 05 nov. 2020 - 10:50
patrick2a a écrit :
jeu. 05 nov. 2020 - 09:05
Merci beaucoup, Cochon-Piggly57, pour cet interview. N'hésite pas à revenir dès qu'il y a un nouvel article sur lui, ou un changement sur son état de santé. À bientôt. :wink:
Pareil que mon camarade, merci pour les news et souhaitons lui le meilleur. :)
De rien les amis et en espérant que vous allez remonter au classement ligue 2, c'est vrai que je regarde moins ce qui se passe en ligue 2 en ce moment mais j'ai vu que vous étiez dans le dur, alors courage ne lâchez pas votre équipe, c'est dans les moments difficiles qu'on voit les vrais supporters, ceux qui ont leur club de cœur dans la peau même si c'est vrai qu'en ce moment c'est compliqué. Et puis surtout prenez soins de vous et de vos proches en cette période de covid, quelle merde de virus ! Si j'ai d'autres infos sur Manu, je n'hésiterai pas a les partager avec vous, c'est toujours un plaisir :love:
patrick2a
Messages : 1769
Enregistré le : 22 août 2018

Cochon-Piggly57 a écrit :
jeu. 05 nov. 2020 - 11:29
De rien les amis et en espérant que vous allez remonter au classement ligue 2, c'est vrai que je regarde moins ce qui se passe en ligue 2 en ce moment mais j'ai vu que vous étiez dans le dur, alors courage ne lâchez pas votre équipe, c'est dans les moments difficiles qu'on voit les vrais supporters, ceux qui ont leur club de cœur dans la peau même si c'est vrai qu'en ce moment c'est compliqué. Et puis surtout prenez soins de vous et de vos proches en cette période de covid, quelle merde de virus ! Si j'ai d'autres infos sur Manu, je n'hésiterai pas a les partager avec vous, c'est toujours un plaisir :love:
:wink:
Einstein a dit : " 2 choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l'univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." !!!
Répondre